Article de blogue

Du plastique ou de l’inox, quel matériau préférer pour des bouteilles réutilisables écolo?


Plastique, Inox ou aluminium?

Récemment, des clients m’ont demandés laquelle des bouteilles réutilisables était la solution la plus écologique. Dans mes recherches j’avais obtenus plusieurs informations contradictoires qui me laissaient perplexe. Voici un petit article qui concerne l’Australie mais qui peut s’appliquer ici…

Natalie Delorme, présidente fondatrice, Alterna éco-solutions.

Du plastique ou de l’inox, quel matériau préférer pour des bouteilles réutilisables écolo?

Les mentalités ont accepté que les bouteilles réutilisables sont plus écologiques que les bouteilles à usage unique. Mais parmi les 3 options de matériaux les plus fréquentes, laquelle est la plus verte ? Une étude démontre que la bouteille réutilisable en plastique est la plus respectueuse de l’environnement.



L’eau en bouteille est une alternative saine aux boissons gazeuses, et, en ne comptant que l’Australie, le marché de l’eau en bouteille représente 554 millions de dollars et une énorme empreinte carbone ! En 2006, il aura fallu 456 131 barils de pétrole pour produire l’ensemble des bouteilles utilisées par les Australiens, générant 6 000 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre et presque deux tiers ont fini à la décharge ou dans la nature.

La solution logique est d’investir dans une bouteille réutilisable, en plastique, en inox ou en aluminium. Mais celles-ci étant conçues pour durer le plus longtemps possible, autant bien réfléchir avant de choisir pour épargner au mieux notre environnement.

Le choix préféré des campeurs : les bouteilles en acier et en inox. Mais leur production en elle-même a un impact important sur l’environnement. La production d’aluminium est une des plus grandes consommatrices d’énergie, avec 14,5 millions de tonnes de dioxyde de carbone en 2008 en Australie. L’acier n’est pas loin derrière avec 7,5 millions de tonnes.

Des recherches menées par le Centre de Design de l’université de l’Institut royal de technologie de Melbourne sur le cycle de vie des matériaux utilisés pour les bouteilles ont apporté les résultats suivants. L’aluminium est le pire pour l’eau, l’inox pour la génération de déchets et les deux métaux sont les pires pour le réchauffement climatique, l’inox générant toutefois moins d’émissions.

Les bouteilles en plastique 1 (PP) sont épaisses et adaptées à l’usage multiple, mais sont faites de produits non renouvelables issus du pétrole. Mais, si la production utilise 8,2% de l’énergie totale de la production industrielle, elle ne compte que pour 1,4% des émissions de dioxyde de carbone.

Sur le long terme, même avec ces problèmes liés à la production, les bouteilles en métal sont plus avantageuses que les bouteilles jetables, même les recyclées. Elles sont également plus propices au recyclage, car le ramassage des ordures à recycler ne comprend en général pas le type de plastique dont la majorité des bouteilles jetables sont faites. Dans ce domaine, l’inox est grand gagnant : plus de 50% de l’inox est fait de rejets de métal refondus.

Le verdict de l’étude est simple : les bouteilles réutilisables en plastique sont les plus écologiques, avec 80% moins d’effets sur l’environnement pour l’utilisation de l’eau, le réchauffement climatique et les déchets. Elles sont aussi plus fonctionnelles et mieux adaptées à nos modes de vie. Celles en métal ne surmontent pas le coût environnemental de leur production.

L’inquiétude demeure pour les bouteilles plastiques contenant du bisphénol A (BPA), un composant chimique pour lequel des tests sur les animaux ont montré qu’il affectait le système reproductif, favorisait  les maladies cardiaques et le diabète. Cependant l’organisation décidant des standards en alimentation, Food Standards Australia New Zealand, soutient qu’il n’y a pas de risque, le niveau de BPA passant du plastique au produit alimentaire étant trop bas pour affecter les humains. Bonne nouvelle, les bouteilles en plastique réutilisables faites de plastique PP et PET ne contiennent pas de BPA.

gmagazine.com.au

greenetvert.fr

Articles associés

Les bouteilles de plastique

Au Québec, chaque jour, on consomme plus de 250 000 bouteilles d’eau. C’est beaucoup

Fêter l’Halloween autrement

 Déco écolo, bonbons équitables et costumes récupérés Si vous désirez faire de l’Halloween un évènement

L’eau embouteillée

Boire de l’eau autrement? Comme plusieurs, j’aime boire de l’eau en bouteille. J’ai toujours au